Loading...
Constructions 2017-03-07T11:15:37+00:00

Une intranquillité

By | 16 mars 2017|

La rencontre avec une jeune fille précipite pour Louis un malaise nouveau. Comment faire avec cette énigme qui change considérablement la donne ?

Le « temps de possibles »

By | 16 mars 2017|

A ParADOxes, les premières rencontres, dans une écoute et une attention portée à la langue orientée par l’éthique de la psychanalyse, ont souvent des effets inédits d’engagement vers des constructions singulières.

De la crise au Un du chant du chat

By | 8 mars 2017|

« Le texte que nous adresse Danièle Rouillon est une mine à divers titres. Ici le sens propre et le sens figuré sont si proches qu'il y a lieu de tenir ferme la barre sans perdre la boussole ! »

Au bord du trou

By | 24 février 2017|

Après l’enfance, l’étrangeté du corps qui se métamorphose fait comme un trou. Certains peuvent y tomber.

« Un léger coup de pouce »

By | 4 février 2017|

C’est parce que la langue est vivante pour autant qu’on l’utilise avec délicatesse et sobriété, qu’elle produit des effets inattendus : véritables pépites qu’il est important de recueillir.

Ça s’fait pas !

By | 8 janvier 2017|

Par où saisir, attraper dans les filets du transfert un jeune sujet pour qui rien ne va plus ? Par la surprise ! C'est désarmant !

Pornographie : le fantasme sur le plateau

By | 25 novembre 2016|

Ce travail de notre collègue brésilien Niraldo Santos a été présenté et discuté en août dernier à Sao Paulo lors des Journées d’études Infancia e adolescence : impasses e aidas. Niraldo y fait entendre clairement comment la pornographie parie sur une structure qui rejette le manque pour choisir l’organe. Ainsi loin d’être un phénomène « local », référé à un domaine restreint qui serait celui des pratiques sexuelles, le porno édifie un monde où le manque, « rejeté du symbolique, fait retour dans le réel », et non plus derrière l’écran du fantasme. Daniel Roy

Une urgence à dire

By | 11 septembre 2016|

Au delà du sens, l'analyste vise ici la lecture d'un geste pour que le sujet puisse habiter son corps auprès d'un autre.

La construction d’Ella

By | 11 juin 2016|

Saisissants sont les effets de la rencontre avec un analyste pour Ella, adolescente de 16 ans ! Elle s'empare rapidement de la proposition des séances, qui lui font aussi un abri et elle élabore, elle invente, elle construit !