Par | 2017-03-07T11:16:01+00:00 27 octobre 2016|Constructions|

Des images, encore des images !

Les questions que pose ce jeune homme méritent un traitement sur mesure !

Depuis quelques mois, Assim, 14 ans, ne peut satisfaire les exigences scolaires et sociales de l’institution qu’il fréquente depuis quelques années. Enfant sage et docile, il se révèle ado !

Assim est surpris par son père à son domicile, en train de visionner sur son ordinateur un film porno. Cela précipite la décision de l’équipe qui le reçoit en institution à mettre en place un traitement. La solution sera un cours d’éducation sexuelle obligatoire, dispensé par un éducateur. Assim n’assistera que quelques minutes à cette projection de diapositives, qui présente en gros plan l’anatomie des organes sexuels. Il s’extrait de la salle sans délai.

Lorsque je rencontre Assim, il évoque ses difficultés d’apprentissage. Il me dira tout de go que cela l’ennuie de ne pas savoir bien lire et écrire, qu’on le traque avec ça. Il confond les lettres. « Je confonds le « p » et le « q », le « p » et le « d » aussi. P et d, ça fait pd, c’est pourri ça, non ? » s’exclame –t-il dans un éclat de rire. Je lui demande ce qu’est pd. Il me répond que je sais, que j’en sais plus que lui. M’octroyant ce supposé savoir, il se met à questionner, m’interroge sur comment on fait l’amour. Je lui demande ce qu’il en pense et il m’avoue ne pas en savoir grand-chose. « Je ne sais pas dans quel trou ça se passe, je ne vois pas bien » Ce trou semble incarner un réel inquiétant qui l’assaille et l’angoisse, faisant intrusion dans ses savoirs fragiles. Il s’agira d’entendre Assim et de lui proposer de poursuivre son effort d’élaboration.

Assim ne peut se débrouiller avec un savoir prêt-à-porter que l’on voudrait lui imposer via des diapositives. Il se trouve confronté au sexuel sans moyens symboliques pour y répondre, avec pour conséquences un retour de la jouissance sur le corps, un dérèglement majeur. Parce qu’il a le langage, l’être humain n’a pas de savoir sur le Réel, à la différence des animaux pour qui images et signes sont sans équivoque.

Dans le fond, les films visionnés en cachette par Assim ou les cours d’éducation sexuelle le confrontent au même hors-sens. Dans nos rencontres, il choisit de parler, durant plusieurs mois des questions qui l’assaillent et chercher comment dire et comment faire avec les filles. Construire un sens, trouver sa direction, faire l’expérience de la parole et de ses limites, c’est dans cette expérience que je l’accompagnerai.

Par | 2017-03-07T11:16:01+00:00 27 octobre 2016|Constructions|