Par | 2017-04-01T01:59:28+00:00 28 mars 2017|Non classé|

Une soustraction

À quoi rêvent les filles ? La jeune fille existe-t-elle ? Elles sont « garçons manqués », aiment direct, trop vite ou ne veulent pas se laisser aimer « comme ça », comme « des machines à reproduire »…

Face à ces questions, le réel du sexe des garçons qui, comme celui du petit Hans s’agite mais dans un corps en métamorphose, où l’Autre est convoqué dans la rencontre …ou pas… Tenter de faire avec la logique des relations est la question de chacun, pour Jim, elle s’énonce ainsi :

« Toi, tu discutes et tu rigoles avec elle, donc tu es amoureux, mais tu discutes et tu rigoles aussi avec elle, alors là je comprends plus ! »

Ces corps qui parlent peuvent s’appareiller, comme dans ce cas, de gobelets en guise de seins dans une jouissance sans limite. Mais un appui sur le dessin « pas pour les seins », le 7ème Art, Jack et le cœur de Rose le mettra au travail de la soustraction.

Par | 2017-04-01T01:59:28+00:00 28 mars 2017|Non classé|