Loading...

Les filles et les garçons

Par | 24 février 2017|

Bande de potes, régiment, groupe, gang, clique, nous pourrions poursuivre la série pour souligner ce fait que les garçons affectionnent le groupe... pour aborder les filles ! Les filles, c'est manifestement autre chose. La logique permet d'éclairer ce point !

Identification et pulsion : une nouvelle alliance

Par | 24 février 2017|

Si le catalogue des pulsions semble clôt, il reste que leur alliance avec l'actualité des semblants renouvelle leur abord dans la clinique.

« La comédie des sexes »

Par | 4 février 2017|

Voici une note d’orientation à propos de la proposition de Jacques-Alain Miller d’étudier la prédisposition sexuelle précoce tant pour la petite fille que pour le petit garçon.

L’envie de vivre

Par | 9 janvier 2017|

Il nous est redonné, encore, l’occasion de lire l’acuité de Freud qui ne cesse d’être notre contemporain. « Éduquer est un métier impossible », a-t-il écrit, mais des issues se dessinent qui peuvent dépasser la transmission d’un savoir réifié.

L’éveil du printemps et l’homme masqué

Par | 13 décembre 2016|

La déchéance du patriarcat mise en scène par Wedekind dans L'éveil du printemps : c'est au jeu de la citation que s'est livré Eric Zuliani pour le Zappeur.

Le choix de Freud

Par | 25 novembre 2016|

Est présenté ici le choix de Freud pour nommer ce qui plonge le sujet après l’enfance et ouvre sur un incroyable bricolage à partir de marques plus anciennes. Un fabuleux voyage entre contingence et nécessité.

Adolescents d’hier ?

Par | 27 octobre 2016|

Revenir au texte d’A.Aichhorn montre combien cette référence est, encore aujourd’hui, d’actualité !

Les ados, leur corps et leur image

Par | 11 septembre 2016|

De l'image à sa « mise en image » se déplie le trajet du corps quittant l'enfance comme le Champ freudien permet de l'épingler.

Par delà les cigognes ?

Par | 12 juin 2016|

Cette lecture critique de l’œuvre freudienne interroge l'« adolescence », notion d'emblée problématique pour les premiers psychanalystes. Si la puberté en précise ensuite les contours, la découverte de la sexualité infantile voile cette référence à la maturation et nous plonge dans les apories du signifiant face au réel.