Inscription à la Journée 4e de l’Institut Psychanalytique de l’Enfant

INSCRIPTION EN LIGNE – CLIC

Orientation

402 2017

L’adolescent, entre malaise et symptôme

Par |

L’actualité de la clinique tend à laisser apparaître la prévalence du premier sur le second. L’amorce de la rencontre avec un psy sous les hospices du symptôme s’en trouve ainsi modifiée et nos boussoles réinterrogées pour qu’un sujet désirant puisse prendre forme.

2710 2016

Le corps surveillé de l’adolescent

Par |

L’adolescence serait de toujours ? Vraiment ? Rien n’est moins sûr !

1109 2016

Maltraiter son corps à l’adolescence

Par |

Qu'est-ce qui entre en jeu dans la boulimie, dans l'anorexie, dans ces effractions du corps qui fleurissent après l'enfance ? Hélène Bonnaud nous ouvre une piste.

Tudikoi ?

Encapuchonné ou à gorge déployé, tantôt diatribe, tantôt silence, ça parle ados. C’est à attraper vite ou pas du tout. Et ça dit quoi alors ? Une trace d’un dire à reprendre pour en trouver le ressort. Ici on les écoute en vous lisant.

La belle Vie

Par |

En bande, réunis par le skate qui conjugue identification et usages du corps, ces garçons sillonnent sous le regard de Marion Gervais les spots à la recherche d'un destin.

« Il a dit quoi ? »

Par |

Ici le bon mot ne se partage pas mais fait mouche et éloigne de la peur.

Une conversation impromptue

Par |

Les gadgets, souvent perçus comme obstacles à la « vraie vie » deviennent ici l’indice d’une surprise qui expose à la rencontre.

Des filles et des garçons

Par |

Une conversation sur l'intimité dans un foyer de la protection de l'enfance : des filles parlent de garçons, des garçons parlent de filles. Tous parlent de la violence de la rencontre… pour arriver à vivre ensemble.

« Dans ma tête »

Par |

On est vraiment trop sérieux quand on a treize ou quatorze ans !

Hormones

Par |

Tu dis quoi lorsque même tes copains ne sont d’aucun secours dans ce qui t’arrives ?

Tous les Tudikoi ? >

Constructions

Un ado ça se construit, ça pousse à l’invention, à la traduction, ça pousse à l’élaboration, à la conversation, ça pousse à dire la scansion, l’immixtion, la désorientation … Ici on récolte le sel de vos rencontres, pas sans ce lien inédit qu’offre la clinique sous transfert.

2402 2017

Au bord du trou

Par |

Après l’enfance, l’étrangeté du corps qui se métamorphose fait comme un trou. Certains peuvent y tomber.

402 2017

« Un léger coup de pouce »

Par |

C’est parce que la langue est vivante pour autant qu’on l’utilise avec délicatesse et sobriété, qu’elle produit des effets inattendus : véritables pépites qu’il est important de recueillir.

801 2017

Ça s’fait pas !

Par |

Par où saisir, attraper dans les filets du transfert un jeune sujet pour qui rien ne va plus ? Par la surprise ! C'est désarmant !

1312 2016

« Vous ne vous souvenez sans doute pas de moi, »

Par |

Dentelle ou écriture presque inaudible, la clinique avec les adolescents est Chose de finesse ! Loin des types et des protocoles, elle nécessite une attention toute particulière.

2511 2016

Pornographie : le fantasme sur le plateau

Par |

Ce travail de notre collègue brésilien Niraldo Santos a été présenté et discuté en août dernier à Sao Paulo lors des Journées d’études Infancia e adolescence : impasses e aidas. Niraldo y fait entendre clairement comment la pornographie parie sur une structure qui rejette le manque pour choisir l’organe. Ainsi loin d’être un phénomène « local », référé à un domaine restreint qui serait celui des pratiques sexuelles, le porno édifie un monde où le manque, « rejeté du symbolique, fait retour dans le réel », et non plus derrière l’écran du fantasme. Daniel Roy

2710 2016

Des images, encore des images !

Par |

Les questions que pose ce jeune homme méritent un traitement sur mesure !

Toutes les constructions >

Zappeur

Abonnez-vous au Zappeur !

Pour recevoir le Zappeur et toutes les actualités de la 4e Journée d'Étude de l'Institut de l'Enfant, saisissez votre adresse e-mail.

Inscription

Inscription en ligne

À venir

Prochain événement

Métamorphoses

Quelque chose change, sur la peau, dans la voix. Quelque chose perce sous l’habit et se décline à mesure que le corps achève sa mue ! Originales ou discrètes, nous lirons les pratiques, petites ou grandes qui accompagnent « les métamorphoses du corps ».

Passions sportives après l’enfance.

Par |

Le moment critique qu’est la sortie de l’enfance peut être vécu comme un saut dans le vide. Ces champions en font un choix de vie. Peut-être parce qu’ils savent faire avec le vide !

« Puberté »

Par |

"Une toute jeune fille nue nous regarde. Et dans son regard, dans sa posture, se dévoile ce que peut être le déchirement de ce temps particulier qu'est la puberté".

Quand on a 17 ans de Téchiné

Par |

Le réalisateur des Roseaux sauvages nous donne à voir une nouvelle rencontre entre deux ados dont les enjeux excèdent la théorie du genre. De l’hainamoration à un parcours pulsionnel qui file sur fond d’une nature éblouissante.

« J’ai grandi d’un coup ! »

Par |

Avant, Luc recevait des coups, après c’est lui qui les donne. Entre les deux, la puberté lui fait un sale coup. Dure métamorphose !

Où tu mets ta morphose ?

Par |

L'art sert ici de motif à l'escapade pour attraper ce qui échappe, construire à partir des mots anciens une parure nouvelle.

Petite fille deviendra grande …

Par |

Lorsqu’elle quitte les rivages de l’enfance, la petite fille freudienne si vive, si précoce se retrouve sur un chemin semé d’embûches…

Toutes les métamorphoses >

Les amis de l’Institut Psychanalytique de l’Enfant

Des liens se tissent, des rencontres ont lieu là où la psychanalyse n’était pas attendue. Comment ça se manifeste ? Comment témoignent ces « lieux d’enfance » ?

1802 2017

Des adolescents dits « à difficultés multiples »

Par |

Comment entendre l’essor d'une nouvelle catégorie dans le discours du maître et au-delà, que recèle ce signifiant ?

1802 2017

Nouvelle forme d’accompagnement social : le contrat

Par |

On les appelle des « incasables ». Figure de style ! Car l'administration invente toujours une case pour eux.

1802 2017

Nouvelle figure de l’école : centre de diagnostics en santé mentale ?

Par |

La modernité laisse apparaître une fuite en avant où normal et pathologique ne cessent de croître, laissant souvent à la singularité dérangeante le choix entre la solitude ou des lieux en voie d’extinction.

1802 2017

Le tempo adolescent

Par |

Quand un service d'urgence pédopsychiatrique s'interroge sur l'urgence des demandes adolescentes, elle en dévoile les paradoxes.

1802 2017

« Appliquer une loi aux jeunes en rupture avec la famille, l’école, les institutions »

Par |

Éclairage d’un magistrat sur l’histoire et les évolutions récentes de la loi pour faire sortir le mineur de l’enfance.

1802 2017

La maternité à la sortie de l’enfance.

Par |

Quand l'énigme du sexe et de l'existence convoque le sujet, sa réponse ne prend pas forcement la forme d'une revendication ou d'une crise.

Nos derniers Tweets

Les bibliographes

Usez de la bibliographie, raisonnée, non exhaustive, riche et incomplète… Il y a les bibliographes qui ont cherché tous les éclats qui peuvent donner de la lumière sur ce qui se passe « Après l’Enfance », ceux qui brillent d’un savoir sur les ados ou ceux qui les accompagnent au jour le jour, dans leur poche, sur leurs écrans et même au détour de la page d’un livre.
Une référence, un ouvrage, un texte, un film éveille votre curiosité, votre intérêt, donne naissance à une question ? À vos plumes ! Autant de lettres qui attiseront le désir de chaque « un » d’y participer et d’entrer en conversation. Vous trouverez quatre entrées :

Selfie

FLASH ! un auteur, un acteur, un héros, ZOOM ! un groupe de musique, un film, un personnage, BING ! ici, on en dresse le portrait.

De l’innocence des corps à la jouissance du corps.

Par |

Comment grandir lorsqu’on est une fille prise entre tradition et modernité ? Au-delà des discours établis chacun, qu’il soit garçon ou fille, doit faire avec ce qui vient déranger le corps après l’enfance.

« L’avenir dure longtemps »

Par |

Jean-Pierre Rouillon, interviewé par Martine Revel
Un poing serré et l’autre tendu vers l’avenir, Jean-Pierre Rouillon, psychanalyste membre de l’École de la Cause freudienne et directeur CTR de Nonette, nous propose comment envisager de passer « Après l’enfance » !

Robin Renucci : L’éducation par l’art

Par |

Robin Renucci est acteur pour le théâtre, le cinéma, la télévision. Il est directeur des Tréteaux de France depuis Juillet 2011 à la suite de Marcel Maréchal. Fondateur et président de l'ARIA en Corse où il organise depuis 1998 les Rencontres Internationales Artistiques.

Un selfie avec Mardi Noir

Par |

Mardi Noir, c’est le aka ou pseudonyme de Manu, la youtubeuse qui vous « psychanalyse la face » en abordant des concepts psychanalytiques sans se prendre au sérieux !

Un selfie avec Lofofora

Par |

Lofofora est un groupe phare de la scène rock française dès 1989. Textes incisifs, sans étiquette, sans concession, le style « Lofo » oscille entre punk et chanson française. Reuno, chanteur du groupe, se prête au jeu du selfie Après l’enfance.

Un selfie avec Marie-Aude Murail, écrivaine.

Par |

Un héros pas comme les autres pour venir au secours de ceux qui souffrent ! Cela ne vous dit rien ? L'auteure nous éclaire dans ce qui suit !

Tous les selfies >

Twittos

ça te dit quoi « Après l’Enfance » ? … en 140 signes !


Véronique Servais

Véronique Servais est intervenante au Courtil et assure des fonctions de responsable.

Après l’enfance, aucun mode d’emploi pour faire avec ce qui chamboule le corps. Mais via un prof de musique au collège, un coup de foudre pour « Wish you were here »  et cet homme qui brûle sur la pochette du 33 tours. Qu’est-ce qu’elle était fière de pouvoir en faire cadeau à ce père un peu éteint. En fait, elle le voulait pour elle ce disque. Depuis, elle ne le retrouve plus. Reste cette f(l)amme !


Dalila Arpin

Dalila Arpin est psychanalyste à Paris et membre de l’Ecole de la Cause freudienne. Elle a dernièrement été nommée Analyste de l’Ecole.

Après le paradis des joies enfantines – où j’avais connu la joie-, le décès de ma mère, à mes 14 ans, brise ma vie en deux. Je rentre ainsi dans l’adolescence en ayant déjà rencontré l’âge adulte. C’est alors qu’à 17 ans, ne pouvant m’arrêter de pleurer, je m’adresse à ma première analyste.


Sam Szafran

Sam Szafran est un artiste français né en 1934 dont l’œuvre prend de multiples formes : gravures, peintures, fusains, sculpture.. En 2013, la fondation Pierre Gianadda en Suisse en a fait une rétrospective intitulée « 50 ans de peinture »

Le Twittos : Après l’enfance, il y a ma femme !

imagesDavid Oger

Mon#apreslenfance ? Very bad mood, idées fixes, trop dark ☹ Heureusement : mon-père-l’étude, B. R. Deutchland, Freud… Et Lux fiat ☺☺☺

Victor Rodriguez

C’était caché à la manière de la lettre volé, c’est à dire bien en évidence : une belle tache de cambouis sur la « belle chemise toute neuve que ta mère t’a offerte ! » En stop ou même en vélo, c’était tout vu, plus rien ne m’arrêterai désormais pour retrouver cette élégante jeune femme qui parlait l’anglais !

Martine Revel

13 ans. Une année qui m’a semblé durer un siècle. Pendant mes vacances un garçon m’a embrassé dans une salle de cinéma. J’ai cru que j’allais avoir un bébé.

Tous les twittos >