Par | 2017-03-07T11:15:42+00:00 18 février 2017|Citation|

Citation

« Quand échoue le processus de traduction, le processus de nomination, surgit le trouble de la conduite comme formation de l’inconscient plus longue, plus continue que ne l’est le symptôme freudien. Là où le symptôme opère un nouage entre le signifiant et le corps, une pratique de rupture condamne le sujet à vagabonder, loin de toute inscription signifiante l’ancrant au champ de l’Autre. »

[1]

 


[1] Lacadée, L’éveil et l’exil, Enseignements psychanalytiques de la plus délicate des transitions : l’adolescence, Nantes, Éditions Cécile Defaut, 2007, p. 30.
Par | 2017-03-07T11:15:42+00:00 18 février 2017|Citation|