Par | 2017-04-01T01:59:27+00:00 29 mars 2017|Non classé|

AFTER JIE4

Nous partîmes à quelques uns mais fûmes nombreux en arrivant au Palais des congrès d’Issy-les-Moulineaux le 18 mars.

Ces deux années de préparation sont passées comme un éclair, trop vite, et pourtant si enseignantes dans « la bande à Laurent ».

Arrivée tôt le samedi matin, Laurent est déjà dans la salle à s’affairer autour des techniciens. Le camion de livraison de la librairie se gare.

Le silence règne encore mais on sent planer l’excitation d’une journée qui s’annonce chargée. Les essais techniques ouvrent le bal des premiers sons qui retentissent dans la salle.

L’équipe d’accueil embarque sur le navire : d’abord les drôles de dames et puis bientôt le hall d’entrée du palais des congrès se remplit de flashcodeurs et autres personnes d’accueil et d’inscription, souriants, visiblement heureux de partager ce moment autour de cafés et viennoiseries.

Chacun sait ce qu’il a à faire et tout se prépare dans une sérénité impressionnante.

Nous sommes prêts.

Chacun des mille participants parvient malgré les grèves, les accidents, l’attaque à Orly, à gagner sa place dans l’amphi.

Daniel Roy lance la journée, Laurent peaufine le lancement, et c’est parti pour un feu d’artifice qui éblouira toute la journée : cas cliniques, discussions, conversations, visuels…

Enfin, surtout ne pas oublier que cette journée n’aurait pas été celle qu’elle fut sans la formidable Youtubeuse Mardi Noir (eh, je l’ai vue pour de vrai samedi et je lui ai parlée : elle est trop cool, je suis FAN ! ! !) : à chacune de ses ponctuations superbement ironiques surgissent des rires, des applaudissements.

Une journée de respiration, de vie, de mise en route de désirs décidés grâce à notre ami Laurent qui a su nous ouvrir ce possible. Quelle chance d’avoir été de ta bande, Laurent !

 

Par | 2017-04-01T01:59:27+00:00 29 mars 2017|Non classé|