Par | 2017-02-08T20:22:10+00:00 4 février 2017|Tudikoi?|

« Il a dit quoi ? »

Ici le bon mot ne se partage pas mais fait mouche et éloigne de la peur.

Quand il avait sept-huit ans, il arpentait la cour de l’école en se racontant des histoires. Les autres lui faisaient peur, surtout les filles qu’il ne comprenait décidément pas. Elles le chahutaient, comme les garçons d’ailleurs. Mais avec elles, c’était toujours plus compliqué.

En grandissant il s’est enhardi : « Elles ont les cheveux qui volent au vent ! Je les attrape et je tire fort ! ». Mais elles ripostent…

Maintenant, au collège, il a sa dignité : « Ça ne se fait plus ! ». Alors il a inventé l’art du tocage : une façon de toquer avec le langage, dit-il. Il va vers elles et leur jette : « Espèces de filles ! ! ». Celles-ci, interloquées, se regardent entre elles : « Il a dit quoi ? Mais… nous sommes des filles ! » Il s’en va tout content du bon tour qu’il leur a joué et qui les laisse à leur place.

Ce qu’il ne peut dire, c’est que sa tactique fige momentanément ce qui le terrorise, cet « envahissement des filles » dont il ne sait quoi faire. Ne sachant pas bricoler avec les autres, il bricole avec la langue.

Il a d’ailleurs un pseudo : « Bricolo » !

Par | 2017-02-08T20:22:10+00:00 4 février 2017|Tudikoi?|